Avoriaz: la station qui bouge

AVORIAZ • La légende du snowboard, Shaun White sera en concert gratuit à Avoriaz, le 13 décembre pour le fantastique coup d’envoi d’une saison qui va dévoiler les secrets d’une station aux nouvelles dimensions.

  • Une station qui se ressource intelligemment. PASCAL GOMBERT/AVORIAZ TOURISME

    Une station qui se ressource intelligemment. PASCAL GOMBERT/AVORIAZ TOURISME

  • Une station qui se ressource intelligemment. PASCAL GOMBERT/AVORIAZ TOURISME

    Une station qui se ressource intelligemment. PASCAL GOMBERT/AVORIAZ TOURISME

  • Une station qui se ressource intelligemment. PASCAL GOMBERT/AVORIAZ TOURISME

    Une station qui se ressource intelligemment. PASCAL GOMBERT/AVORIAZ TOURISME

  • Une station qui se ressource intelligemment. PASCAL GOMBERT/AVORIAZ TOURISME

    Une station qui se ressource intelligemment. PASCAL GOMBERT/AVORIAZ TOURISME

  • Une station qui se ressource intelligemment. PASCAL GOMBERT/AVORIAZ TOURISME

    Une station qui se ressource intelligemment. PASCAL GOMBERT/AVORIAZ TOURISME

Combien seront-ils sur la place centrale d’Avoriaz, samedi 13 décembre 2014, jour à inscrire dans les annales, et pas seulement celles de la station? Dix mille, quinze mille peut-être. Davantage sans doute. Déjà mondialement connue, Avoriaz entrera dans l’histoire... grâce au concert gratuit d’une légende vivante: Shaun White.

Le plein d’événements

Stéphane Lerendu, le directeur d’Avoriaz, ne cache pas son enthousiasme. «Shaun White avec son groupe Bad Things, à Avoriaz, le 13 décembre à 18h30! Son seul concert en Europe sera pour nous, au cœur de Rock on Ultimate (12-14 décembre), le rendez-vous mondial du début de saison. Quarante marques de ski et snowboard proposeront le test gratuit de toutes leurs nouveautés!»

Au fait, Shaun White pour les non-initiés, c’est qui exactement? C’est LA légende du snowboard, double champion olympique en half pipe à Turin en 2006 et à Vancouver en 2010. Mais aussi 18 victoires au Winter XGames et 5 aux XGames d’été. Et il devrait certainement s’amuser un peu sur la neige d’Avoriaz.

Bien plus qu’un domaine skiable

La station tout entière bouge, depuis la découverte de la montagne sous les étoiles jusqu’à l’offre bien-être, conjointement menée par l’Ecole du ski français Avoriaz et Deep Nature Spa, en passant par la Féerie des lumières. Amusant: Avoriaz propose des promenades en segway sur les Crêtes de Zone à travers forêt et clairières enneigées ou des balades en dameuse pour vivre de manière saisissante et en pleine nuit l’expérience du dameur.

En oublierait-on le domaine skiable? Surtout pas. Les Romands le connaissent bien, il s’étend sur les 650 km de pistes des 12 stations des Portes du Soleil auxquelles s’ajoutent les pistes de fond, dont 38 km en 8 boucles sur Avoriaz, les espaces Nouvelle glisse d’Avoriaz Snow et le village des enfants. Le téléphérique 3S (l’express des Prodains) a été inauguré l’an dernier mais plus de 12 millions d’euros (près de 14,5 millions de francs) sont investis cette année pour améliorer le domaine skiable.

Autant dire qu’Avoriaz a déjà gagné. La station se ressource intelligemment. On y découvrira L’igloo, bar de glace où on peut aussi dîner et même dormir le temps d’une nuit éphémère! C’est aussi Kouria, la nouvelle résidence de luxe qui ouvre en décembre. Et que devient le mythique Hôtel des Dromonts, prouesse architecturale de Jacques Labro? Il a été repris par Maisons & Hôtels Sibuet. Autant dire qu’il va retrouver une nouvelle dynamique.

Ce qui se prépare à 1800 mètres d’altitude (et au-dessus aussi) va sans doute apporter bien davantage qu’un souffle nouveau. Un vrai concept durable, presque du genre «Et en plus, on peut faire du ski!»

www.avoriaz.com