Le duo Deshusses-Naftule refait des siennes

SPECTACLE • Après cinq ans d’absence, l’acteur et comédien renoue avec la scène dans «Ma vie de courbettes», un one-man-show réalisé avec Pierre Naftule. ONE-MAN-SHOW • Après cinq ans d’absence, le comédien renoue avec la scène dans «Ma vie de courbettes», un spectacle réalisé avec Pierre Naftule.

  • Laurent Deshusses,  un artiste aux multiples talents. DR

    Laurent Deshusses, un artiste aux multiples talents. DR

Des rires grinçants et une grande complicité, voici en résumé les deux axes forts du spectacle Ma vie de courbettes imaginé par le tandem déjanté Laurent Deshusses et Pierre Naftule. Cette pièce, au titre évocateur, est à voir jusqu’au 17 février au Théâtre Alchimic. On imagine très volontiers une critique acerbe des hypocrites et autres pleutres qui parsèment notre société. Le pitch confirme cette première impression: Laurent Deshusses a demandé à Pierre Naftule de le mettre en valeur, en question, en exergue, en lumière, en perspective, souvent en joie, parfois en joue pour cette ultime expérience quasi mystique du one-man-show.

Grand retour

Cependant, tout ne va pas se passer comme prévu. Fallait-il que la mort s’invite? Qui l’a laissée entrer? Va-t-elle supporter le sort comique que lui réserve ce spectacle? Pour rappel, Laurent Deshusses ne s’est plus produit sur scène depuis déjà cinq ans. Et puis un jour, il a eu envie de partager ses doutes ou ses certitudes et donc de remonter sur les planches. Pour les plus jeunes, il est bon de rappeler que le bonhomme a plus de trois décennies de création à son actif. En 1995, il écrit et joue la série Les Gros Cons qui totalise plus de 14 millions de vues sur les réseaux sociaux. En 2009, il crée et joue dans Photo sévices, qui obtient le meilleur audimat pour les séries produites par la RTS. Un artiste atypique qui laissera éclater son talent dans cette nouvelle création.

«Ma vie de courbettes», jusqu’au 17 février, Théâtre Alchimic, www.alchimic.ch